Le cycle de la vigne

Soumis à la générosité de la nature et au rythme des saisons, le passionnant cycle annuel de la vigne se développe selon un calendrier bien précis. Découvrez les six étapes qui le composent.

LA DORMANCE

C’est un bien joli mot qui désigne le repos de la vigne durant les mois d’hiver : décembre, janvier et février. Ces derniers sont également consacrés aux travaux tels que la taille, le broyage des sarments et du vieux bois ou encore l’entretien du matériel comme les piquets et les fils.

LA MONTÉE DE SÈVE

Au début du printemps, on peut constater des pleurs au niveau des plaies de taille, au bout des sarments. Ce sont les premiers signes du doux réveil de la vigne. On dit alors que « la vigne pleure ». Puis, vient le débourrement, qui correspond à l’apparition des premières feuilles en dehors des bourgeons.

LA FLORAISON

Avec le réchauffement du sol qui apparaît en mars et en avril, la croissance des rameaux est rapide. Parallèlement à cette phase, on entame le désherbage, les labours ainsi que les traitements nécessaires. Une fois que les inflorescences sont formées, la floraison va battre son plein au mois de juin. Seul un petit pourcentage de fleurs seront fécondées, 35 % environ, pour devenir des baies. C’est ce que l’on appelle « la nouaison ». C’est aussi la saison idéale pour poursuivre un certain nombre de travaux comme le palissage, l’épamprage ou le rognage.

LA VÉRAISON

En juillet, le cycle de croissance se poursuit à son rythme. Aux bons soins des viticulteurs, les grappes grossissent et s’épanouissent sous le soleil. Au mois d’août, les baies prennent leurs premières teintes et se gorgent de sucre. La plante et ses rameaux finissent leur cycle de croissance et l’écorce brunit. Alors que le raisin mûrit et continue à gagner en sucre… les vendanges se préparent !

LA MATURATION

Août et septembre sont des mois essentiels et cruciaux en viticulture. La météo va en effet déterminer dans une large mesure, la qualité du vin à venir et la date des futures vendanges.

LA FIN DE SAISON

En octobre et novembre, les feuilles des vignes se couvrent de teintes magiques. Un feuillage sain est indispensable à la vigne qui commence alors à se constituer de nouvelles réserves. La chute des feuilles signe à son tour la fin d’un cycle annuel. Une nouvelle aventure commence, la prochaine dormance se prépare. Une fois sa sève re-descendue, la vigne entame son repos végétatif bien mérité.

0
Your Cart