Panier 0
 

Michel Roset /

< Retour à la liste
48, ch. Vieille-Servette Bourdigny 1242 Satigny

Baptiste Roset

C’est en plein cœur de Bourdigny que l’on rencontre Baptiste Roset et ses vignes, toutes situées dans ce village au charme fou. Chasselas, Gamay, Pinot Noir, Chardonnay ou encore Sauvignon Gris et Blanc s’épanouissent sur le domaine familial de onze hectares du jeune vigneron. Son père, Michel Roset, est vigneron à La Cave de Genève depuis toujours et est propriétaire du terrain. Baptiste en est l’exploitant.

Après avoir obtenu son diplôme de l’école d’horticulture de Lullier, Baptiste est parti en stage en Allemagne pendant sept mois, puis a étudié à l’école d’ingénieurs de Changins tout en travaillant avec son père. Il a ensuite travaillé quatre années sur le canton de Neuchâtel, pour finalement revenir sur le domaine familial.

Vous reprendrez bien une dose de bonne humeur ?

Après quelques instants passés avec notre vigneron, on se rend rapidement compte qu’il est intéressé par un tas de choses ! En plus d’être passionné par son métier, Baptiste est un dévoreur de livres, il joue au unihockey, mais surtout, il adore cuisiner de bons petits plats et les déguster avec un verre de vin. Cela va de soi…

Au fil de la discussion, on réalise qu’un vent de bonne humeur souffle sur Bourdigny. Vous le remarquerez sûrement en le croisant dans ses vignes, Baptiste est souriant et de nature ultra positive. Il se définit comme un gros travailleur mais nous confie également, en riant bien entendu, qu’il a parfois tendance à s’éparpiller.

Selon lui, il faut être doté de plusieurs traits de caractère pour être un bon vigneron. Le calme, l’amour de la vigne et du vin, la patience, le courage et l’entêtement en font partie. Pour lui, il est important de ne jamais abandonner et de toujours tout donner, car ce n’est pas un métier facile tous les jours.

Le temps des récoltes…

Ce qu’il aime de son métier, c’est la période de la récolte du raisin, soit l’automne. Ceci représente l’aboutissement de tout le travail de l’année et c’est une grande fierté pour notre vigneron. Mais bien sûr, il apprécie surtout déguster les vins en accompagnement d’un apéritif ou de bonnes grillades estivales, notamment le Chasselas et le Gamay Vieilles Vignes.

La relève est assurée !

Baptiste nous confie en fin d’interview qu’il se réjouit d’observer tous les jeunes qui prennent la relève du métier. Cela représente pour lui un vrai coup de neuf avec de nouveaux vignerons qui souhaitent continuer, comme les générations précédentes, à s’investir dans La Cave de Genève !

 

Localisation

Découvrez aussi