Panier 0
 

Laurence Duez-Pittet /

< Retour à la liste
34, ch. Croix-de-Plomb 1281 Russin
Téléphone fixe: 022.754.12.37

Russin, un charmant village de campagne, est l’endroit où l’on retrouve les vignes de la dynamique Laurence. Sur deux hectares, elle cultive du Chasselas, du Gamay, du Chardonnay et du Cabernet Sauvignon. En plus de choyer ses vignes et de s’occuper de la vente directe, elle gère la partie événementielle de la ferme, mais aussi ses cinq chambres d’hôtes. Lorsque les visiteurs séjournent dans sa ferme, ils ont, grâce à Laurence et sa famille, la chance de pouvoir découvrir les produits du terroir dont elle est une parfaite ambassadrice.

Une vigneronne pleine d’énergie !  

Après quelques instants passés avec Laurence, on note une bonne dose de convivialité ainsi qu’une authenticité pure. La simplicité est un terme sur lequel Laurence met l’emphase. Elle nous glisse à l’oreille qu’elle fait tout son possible pour que ses clients se sentent comme chez eux lorsqu’ils séjournent dans ses chambres.

Pour être une bonne vigneronne, Laurence pense qu’il faut être pugnace, souple, mais surtout et avant tout, qu’il faut aimer son métier.

Si vous avez la chance de croiser Laurence et de discuter un peu avec elle, vous vous demanderez rapidement comment et quand elle trouve le temps de tout faire ! Elle jongle entre la préparation des petits-déjeuners pour ses hôtes, les événements à la ferme, le travail à la vigne et sa vie de famille. En plus de tout ça, elle fait partie de l’association des paysannes et femmes rurales de Russin, du comité de la Fête des Vendanges de Russin et arrive à garder une petite place pour le sport. C’est comme si elle ne s’arrêtait jamais.

Un parcours pas comme les autres

Cela va peut-être vous surprendre, Laurence a été laborantine en biologie médicale et elle a travaillé en tant que responsable d’un laboratoire d’analyses médicales pendant 19 ans. Elle a par la suite exercé les médecines parallèles avant de reprendre le domaine familial et de se consacrer à sa maison d’hôtes, aux événements qui s’y déroulent. Depuis 2011, elle a également repris la présidence d’AgriAccueil, qui a pour objectif de valoriser et de défendre les intérêts de l’agrotourisme à Genève.

 « En été, il y a de la vie ! »

De son métier, elle adore le contact, les riches échanges avec les gens. Et les gens, elle les aime. ça se voit. Lorsque l’on questionne Laurence sur sa saison préférée, elle nous répond que c’est l’été, sans aucune hésitation. Les couleurs vives ou encore la nature qui s’épanouit font de cette période une saison pleine de vie.

Le passé et le futur

C’est lorsque son papa a repris l’exploitation que la famille est devenue vigneronne à La Cave de Genève. Son grand-père élevait lui du bétail et cultivait un peu de vignes. Elle aime repenser aux doux moments où les vignerons se retrouvaient tous après les vendanges. D’ailleurs elle apprécie toujours retrouver les collègues et les employés de La Cave pour partager de jolis instants ensemble, autour de vins comme l’Infini ou le Cœur de Clémence qu’elle affectionne tout particulièrement.

Pour les générations à venir, elle souhaite que le métier devienne de plus en plus simple et qu’il leur permette de vivre, mais aussi de s’épanouir. Elle ajoute qu’il faudra encore du travail pour que la campagne genevoise et notamment l’œnotourisme soient reconnus à leur juste valeur.

 

Localisation

Découvrez aussi