Panier 0
 

Famille Favre /

< Retour à la liste
6, route de Corsinge 1252 Meinier
Téléphone fixe: 022.759.18.56

La famille Favre

C’est sur la charmante commune de Meinier et dans la bonne humeur que l’on retrouve les Favre ainsi que leur domaine viticole et agricole. Pour la Cave de Genève, cette famille formidable, soudée et accueillante cultive du Gamaret, du Gamay ainsi que du Riesling Silvaner. Ils nous racontent au passage qu’ils ont dû arracher, à regret, quelques 60 ares à cause du gel qui a fait des siennes cette année. Mais pas d’inquiétude, ils sont orientés vers l’avenir et ces ares seront replantés d’ici une année ou deux.

La famille d’abord

 

Lorsque nous leur demandons de parler d’eux, Maurice le papa, les enfants Camille et Grégory ainsi que Jérôme sont unanimes, c’est l’esprit de famille qu’ils mettent en avant ! Ils nous confient également qu’ils sont particulièrement fiers de tout faire à la main et que c’est quelque chose qui leur tient vraiment à cœur. L’autre grande fierté, c’est leur pépinière de vigne. D’ailleurs, on apprend qu’ils ne sont que deux producteurs sur le canton de Genève à cultiver ces fameux plants de vigne.

Quand nous demandons à Maurice ce qu’il faut pour être un bon vigneron, il nous répond du tac-au-tac qu’il faut simplement aimer la vigne, mais aussi… aimer le vin. Il ajoute même avec une pointe d’humour que l’on doit également être maniaque, et que dans la famille, ils le sont tous un peu !

4ème génération de vignerons

Le grand-père de Maurice était déjà vigneron à La Cave. D’ailleurs, il a fait partie de la création en 1929 de son ancêtre, La Souche. Les enfants de Maurice Favre font donc partie de la 4ème génération de vignerons.

Maurice a tout d’abord effectué un apprentissage avant d’obtenir son diplôme de l’école d’agriculture de Châteauneuf en Valais. Il a ensuite naturellement repris le domaine de ses parents. Camille, passionnée de sport et de grands espaces, a quant à elle étudié la biologie à l’université, mais très attachée et ancrée au domaine qui représente pour elle ses racines, elle a décidé d’apprendre sur le terrain et d’y travailler à temps partiel en plus d’un autre emploi.

Grégory, exploitant du domaine et en charge de la vinification, était informaticien et a par la suite effectué un CFC de viticulteur. Après un apprentissage, Jérôme a commencé à travailler en tant que gestionnaire en logistique, puis a décidé de réduire petit à petit son temps de travail pour pouvoir être présent sur le domaine à mi-temps.

Vous l’aurez compris par ces quelques lignes, les membres de cette famille se complètent à merveille et forment un clan bien soudé !

La maison du bonheur

Ce qu’ils aiment le plus dans leur métier, c’est l’air pur ainsi que le contact avec la nature au fil des saisons. Ils apprécient tout particulièrement le printemps qui leur permet de voir la nature grandir, mais aussi l’esprit festif de la période des vendanges – toujours à la main – aidés par leurs proches et leurs amis. Maurice se remémore d’ailleurs avec joie les souvenirs de l’époque, des soirées pleines d’ambiance passées à La Cave après les vendanges.

Pour ce qui est des vins coups de cœur de La Cave de Genève, ce sont le Gamaret et le Pinot Noir qui l’emportent. On apprendra également que chez eux, c’est un peu « portes ouvertes » toute l’année. À l’heure de l’apéritif, presque chaque jour, les proches aiment partager de bons moments avec eux tout en dégustant un nectar de leur choix. En bref, chez les Favre, on se sent simplement bien !

Localisation

Découvrez aussi