Panier 0
 

Déborah et Patrick Wegmuller /

< Retour à la liste
47, rte de Lullier 1254 Jussy
N° de Déborah : 079/584.45.25

« Ce qui nous définit, c’est la diversité. »

C’est à Jussy que l’on peut rencontrer Déborah et Patrick, un couple en symbiose dans la vie privée comme dans le travail. Leurs vignes sont situées principalement dans le village de Jussy et sur leurs 12 hectares, ils cultivent entre autres du Riesling Silvaner, du Pinot Blanc, du Chardonnay, du Gamay, du Garanoir ou encore du Merlot. En plus de la vigne, ils possèdent un magasin de vente directe ouvert 7 jours sur 7, grâce à un automate qui vous permet de venir acheter de bons produits comme des paniers de légumes, des asperges, des fruits, des sauces tomate ou encore des confitures faites maison. On peut dire que pour Déborah et Patrick, ce métier, c’est une affaire de famille : leurs huit grands-parents étaient agriculteurs ! à deux, ils ont développé la culture des fruits, des asperges ou encore la vente directe. C’est un couple qui sait également s’adapter aux différentes situations et revoir leurs idéaux lorsque c’est nécessaire. Le tout, toujours ensemble.

La patience, la rigueur mais aussi la passion, sont selon eux les qualités essentielles qu’un vigneron doit posséder. Et de la passion, ils en ont pour leur métier !

Déborah a commencé son parcours par l’école d’Horticulture de Lullier, puis a voyagé pendant quelques temps au Canada, aux Bahamas et à New-York avant de travailler à Zürich en floriculture, puis d’opter pour l’école d’Ingénieurs de Lullier, en agronomie. Elle nous confie, le sourire aux lèvres, avoir préféré poursuivre ses études à Genève plutôt qu’en Suisse-Alémanique après sa rencontre avec Patrick.

Patrick a quant à lui étudié l’agriculture en Valais pour obtenir un premier certificat fédéral de capacité. Il a poursuivi avec un second CFC en viticulture. Il ne s’est pas arrêté en si bon chemin et a enchaîné avec l’obtention de son Brevet Fédéral. Il est vigneron à La Cave de Genève depuis toujours, comme son papa d’ailleurs. Pour lui, La Cave représente parfaitement la coopération ainsi que la solidarité.

Ce que Déborah aime le plus dans son travail, c’est la période de la taille. Elle y voit une atmosphère paisible, où elle peut tailler en toute tranquillité. Elle plaisante en ajoutant que si le brouillard s’en mêle, c’est encore mieux, car personne ne pourra la voir. Ce qui la botte un peu moins, c’est la partie administrative. Patrick ajoute que les vendanges sont un magnifique moment qui leur permet de récolter le fruit de leur travail de l’année. Il apprécie également la variété des travaux qui changent au fil des saisons.

Les doux souvenirs d’enfance

Pour l’anecdote, Patrick nous raconte qu’il n’appréciait pas du tout la vigne lorsqu’il était petit. C’était même perçu comme une punition lorsqu’il fallait s’y rendre. Cependant, petit à petit, il a appris à la connaître, à l’apprivoiser et à l’aimer profondément et sincèrement.

Leurs cœurs battent pour… 

Lorsque l’on leur demande leur coup de cœur, ils sont unanimes, c’est le Clémence Cabernet Franc qui l’emporte. Avec une bonne côte de bœuf, c’est le régal assuré ! Le Chasselas et le Pinot Blanc font eux aussi partie de leurs favoris.

Pour ce qui est du futur, leur souhait pour leur métier, c’est que les vins genevois soient plus reconnus pour leur qualité, mais aussi que les Genevoises et les Genevois développent un réel attachement à leur si beau vignoble.

Localisation

Découvrez aussi