Voyage au cœur des arômes du vin 9 avril 2019 – Publié dans: La cave

Vous doutez de vos capacités olfactives et vous avez du mal à identifier les arômes et à transmettre les émotions qu’un vin vous procure? Découvrons ensemble les différents arômes que peut dégager un vin: fruit, floral, épicé, minéral…

Vous humez un vin, cet arôme, vous le connaissez, bien sûr… mais impossible de mettre un nom dessus. Vous arrivez enfin à identifier une note de rose mais votre voisin perçoit un arôme de litchi: qui a raison? Peut-être les deux! Chaque dégustateur a sa propre sensibilité, mais à moins d’être un œnologue, identifier un arôme est un exercice très subjectif, qui demande un peu de théorie et beaucoup d’entraînement. Il existe des dizaines d’arômes classés par famille (fruits, fleurs, végétaux, bois, épices…). Ces arômes peuvent être primaires (arômes de fruits, fleurs, végétaux, minéraux), secondaires (arômes de confiserie, pâtisserie) et tertiaires (arômes boisés, épicés, fumés, animal).

Voici une petite marche à suivre pour débuter dans le grand voyage des arômes du vin, suivie d’une liste des cépages les plus célèbres et des arômes qui les caractérisent.

Une fois le vin servi, on commence par le sentir sans le faire tourner: c’est le premier nez. Ce dernier nous parle de l’intensité du bouquet, de la qualité du nez (pour identifier par exemple l’odeur de bouchon) et des premiers arômes que l’on distingue aisément. Puis, après avoir fait tourner le vin dans le verre pour lui amener de l’oxygène, on analyse le deuxième nez. Le moment tant attendu est arrivé: distinguer les différentes familles d’arômes. De la griotte, du lys ou du pamplemousse? Tout comme pour le nez, vous allez ressentir des arômes en dégustant le vin. Réchauffé en bouche, le vin révèlera ces arômes les plus discrets! On ne reconnaîtra donc pas forcément les mêmes arômes en bouche qu’au nez.

 

Maintenant que vous êtes prêts, à vos verres, dégustez!

 

Cépages et arômes

Vins Blancs

Chardonnay: pêche, poire, litchi, tilleul, beurre, pierre à fusil, pain grillé, agrumes, brioche.

Chenin blanc: abricot, amande, citron, miel, poire, tilleul, fleurs blanches, paille humide.

Gewurztraminer: rose, noix de muscade, ananas, agrumes, fruits exotiques.

Riesling: épinette, citron, minéraux, hydrocarbure, pamplemousse, tilleul, cannelle.

Sauvignon blanc: citron, agrumes, herbes, fruits exotiques, minéraux, végétaux, menthe, bourgeons de cassis.

Sylvaner: agrumes, fleurs, pomme.

 

Vins Rouges

Gamay: banane mûre, bonbon anglais, cacao, cerise bien mûre, fraise, fraise confiturée, framboise, groseille, iris, jasmin, myrtille, mûre sauvage, notes minérales, notes poivrées, pivoine.

Gamaret: épices, mûre, myrtille, cassis, notes toastées.

Grenache: cacao, framboise, épices, café, mûre sauvage, poivre, prune, sucre brûlé, réglisse.

Cabernet-sauvignon: cassis, cèdre, chocolat, poivron, menthe.

Cabernet franc: feuilles, herbes vertes, fruits rouges, réglisse, poivron vert, fraise, framboise, violette.

Malbec: épices, fruits séchés, groseilles noires, prune, odeurs animales.

Mourvèdre: mûres, cuir, épices (cannelle), fruits noirs, poivre, anis, tabac, truffe.

Merlot: cerise, baies, pruneau, cuir, épices, truffe, violette.

Pinot noir: griotte, framboise, fraise, cerise, violette, cassis, cuir, girofle et pruneau.
(Dans les pinots plus âgés, on retrouve des tons plus terreux et un bouquet qui évoque l’odeur de gibier et quelquefois de réglisse).